La muse malade

  Intéressons-nous au poème VII, La muse malade; au poème XXI, Hymne à la beauté et au poème XCIII, A une passante qui nous permettent de saisir une certaine image de la femme baudelairienne. La muse malade   Ma pauvre muse, hélas ! qu’as-tu donc ce matin ? Tes yeux creux sont peuplés de visions […]

Les fleurs du mal

Baudelaire, l’homme idéal du Spleen.. Amis du jour, bonjour; amis du soir, bonsoir. La littérature à cela de magnifique, qu’elle est indémodable ou, à tout le moins, que sa mode est cyclique. Les poèmes, quant à eux, sont, à mon sens, des entités à part entière qui trouvent toujours une résonance  quels que soient les […]