La muse malade

  Intéressons-nous au poème VII, La muse malade; au poème XXI, Hymne à la beauté et au poème XCIII, A une passante qui nous permettent de saisir une certaine image de la femme baudelairienne. La muse malade   Ma pauvre muse, hélas ! qu’as-tu donc ce matin ? Tes yeux creux sont peuplés de visions […]

Les fleurs du mal

Baudelaire, l’homme idéal du Spleen.. Amis du jour, bonjour; amis du soir, bonsoir. La littérature à cela de magnifique, qu’elle est indémodable ou, à tout le moins, que sa mode est cyclique. Les poèmes, quant à eux, sont, à mon sens, des entités à part entière qui trouvent toujours une résonance  quels que soient les […]

Et l’homme créa le monstre II

Ce fut par une lugubre nuit de novembre. Que je contemplai mon œuvre terminée. Dans une anxiété proche de l’agonie, je rassemblai autour de moi les instruments qui devaient me permettre de faire passer l’étincelle de la vie dans la créature inerte étendue à mes pieds. Il était déjà une heure du matin ; une […]

Et l’homme créa le monstre I

A portrait of a male cosplayer dressed as the joker from the Batman dark Knight movie at a comic con

Amis du jour, bonjour, amis du soir, bonsoir. Je suis heureuse de partager avec vous ce nouvel article sur une réflexion littéraire.   Ce matin,  je me suis replongé dans la lecture du livre Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas lu, voire même, que je […]

Poètes de la négritude : poèmes engagés.

David Diop est un poète Sénégalais né le 24 février 1966, il appartient au mouvement de la négritude. Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un magnifique poème intitulé Afrique. Afrique Afrique mon Afrique Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales Afrique que chante ma grand-mère Au bord de son fleuve lointain Je ne t`ai […]

Phèdre ou l’héroïne de la démesure

Bonjour tous et toutes, ou bonsoir, je ne sais pas quand vous trouvera cet article mais je souhaite que ce moment vous soit doux.   Aujourd’hui, j’ai le coeur à la dramaturgie: je regarde par ma fenêtre, l’atmosphère est brumeuse, triste, malgré la chaleur toute relative, déjà présente. Les volutes de l’air saturent l’horizon, dissimulant […]