Les fleurs du mal

Baudelaire, l’homme idéal du Spleen.. Amis du jour, bonjour; amis du soir, bonsoir. La littérature à cela de magnifique, qu’elle est indémodable ou, à tout le moins, que sa mode est cyclique. Les poèmes, quant à eux, sont, à mon sens, des entités à part entière qui trouvent toujours une résonance  quels que soient les […]